RT28

Appel session croisée - RT 43 « Sociologie et Religions » et RT 28 « Recherches en sciences sociales sur la sexualité » : Sexualité, conjugalité, religion : quelles articulations ?

Les travaux récents portant sur les liens entre sexualité, conjugalité, genre et religions, soulignent en particulier la montée des conservatismes religieux, en lien notamment en France avec les oppositions au mariage pour tous. Cette montée des conservatismes religieux et les discours patriarcaux sur la sexualité ne circonscrivent toutefois pas l’ensemble des modes d’imbrication entre sexualité et conjugalité, genre et religions. Fort de ce constat, cet appel commun aux RT 28 et 43 se propose de faire un triple pas de côté : tout d’abord en adoptant un regard large sur la religion et en s’intéressant à différentes formes d’engagement religieux, notamment celles qui sont moins visibles dans l’espace public. Ensuite, en déplaçant le regard des normes (religieuses, conjugales, sexuelles) vers les pratiques. Enfin, en interrogeant les rapports sociaux sous-tendant les appartenances, croyances et pratiques religieuses, tout autant que sexuelles et de genre, des individus. Plus précisément, les communications pourront s’inscrire dans une de ces trois thématiques
  •  Une approche socio-historique des classifications religieuses de la sexualité et de la conjugalité
  • Les luttes de classement à l’œuvre autour de la définition religieuse des pratiques conjugales et sexuelles ainsi que leurs arrière-plans sociaux, politiques et institutionnels
  • La prise en compte des rapports sociaux structurant les pratiques et représentations religieuses et sexuelles des individus : peut-on parler d’un « effet » de la religion sur la sexualité ou la conjugalité contemporaine ?
Cet appel à communication a pour objectif de réunir des travaux ayant un terrain empirique fort (ethnographique comme statistique) en couvrant une variété de terrains d’enquête et en veillant à ne pas laisser de côté les pratiques ordinaires et la banalité religieuse et sexuelle.
Envoi des propositions de communications
Les propositions de communication, d’une taille maximale de 2 500 signes (espaces compris),devront mentionner les informations suivantes :
  • Nom et prénom du/des auteur.e.s
  • Adresse(s) électronique(s)
  • Fonction(s)
  • Discipline(s)
  • Institution(s) de rattachement
Les propositions devront préciser les concepts utilisés et les matériaux empiriques mobilisés. Les propositions sont à déposer sur le site de l’AFS selon les modalités communes à tous les RT, avant la date limite fixée au 15 février 2019. La décision du comité d’organisation sera communiquée aux auteur-e-s fin mars. Une proposition acceptée pour le congrès sera effectivement prise en compte dès lors que les communicants auront satisfait aux exigences de l’AFS en adhérant à l’Association Française de Sociologie (ou en s’assurant que leur adhésion est à jour), en s’inscrivant au congrès et en déposant leurs résumés sur le site de l’AFS. Cette responsabilité incombera aux auteurs. Contact : Marie Bergström (marie.bergstrom@ined.fr), Pierre Brasseur (brasseurph@gmail.com), Marion Maudet <marion.maudet@ined.fr>.